top of page

L' Alpaga une fibre précieuse



L'alpaga est un petit camélidé d'environ 90 cm au garrot. C'est un descendant de la vigogne qui vit toujours à l'état semi sauvage en Amérique du sud. Le berceau de l'alpaga se trouve sur les Hauts plateaux de la Cordillère des Andes. Les vigognes sont attrapées pour être tondues puis relâchées.

Les incas qui ont découvert cette fibre miraculeuse avaient compris l'intérêt de la conservation de ces animaux et procédaient déjà de cette façon.

Mais avec l'arrivée des Conquistadores, la vigogne a bien failli disparaître pour habiller les royautés d'Europe.

Il existe désormais un programme de conservation des vigognes sur les plateaux Andins.

Quant aux alpagas, plus faciles à domestiquer on les voit de plus en plus sur nos prairies européennes. Et rassurez vous, on ne mange pas les alpagas. Ils sont uniquement élevés pour leur laine.

Véritable peluche sur pattes, l'alpaga nous donne envie de le cajoler. Mais les éleveurs nous expliquent qu'il existe certaines règles à respecter pour avoir un alpaga chez soi. Cela reste un animal avec ses besoins et ses habitudes à respecter. Il est d'ailleurs déconseillé d'en avoir un seul, l'alpaga n'est pas un solitaire. Il est préférable qu'ils soient au moins deux.



L'alpaga en fil, est une matière noble, pas très facile à tricoter car le fil est glissant : à déconseiller aux débutants. Cependant quel magnifique rendu une fois mis en forme ! C'est un fil assez lourd et souvent je conseille de le marier à un fil de laine pour alléger le tricot. Il apportera chaleur et douceur à vos réalisations.

Christine Delbove

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page